La première étape lors d’une intervention est d’identifier les coupables.

Les oiseaux nuisibles du Québec

Vous avez remarqué la présence d’oiseaux près de votre résidence ou de votre commerce? En plus des désagréments que leur présence peut occasionner, leurs excréments peuvent causer des dommages à votre propriété et représenter un risque pour votre santé et celle de votre entourage. C’est pourquoi il est important d’agir rapidement! 

La première étape lors d’une intervention est d’identifier les coupables. Nous avons plusieurs oiseaux nuisibles au Québec. Voici une liste des principaux fautifs accompagnés d’informations utiles à leur sujet. 

 

Le pigeon

Le pigeon est probablement l’oiseau nuisible le plus présent au Québec. Ils arrivent souvent en groupe et ils peuvent causer beaucoup de dommages. Étant très acides, leurs excréments peuvent endommager significativement les surfaces environnantes. Elles peuvent contenir une variété de bactéries, de mycètes, de nématodes, etc. nocifs pour la santé. Les pigeons peuvent également être porteurs de plusieurs maladies virales encéphaliques. 

 

Le goéland argenté

En zone urbaine, vous retrouverez principalement les goélands à proximité des chaînes de restauration. Ils peuvent devenir extrêmement bruyants et agressifs lorsqu’ils demandent de la nourriture, en plus d’apporter un sérieux problème de salubrité. Régler un problème comme celui-ci peut prendre un certain temps, mais une fois résolu, ils ne reviendront habituellement pas.

 

La corneille

Les corneilles vivent en bande et sont reconnues pour la pollution sonore qu’elles engendrent. Habitant habituellement en campagne,  il est de plus en plus fréquent de rencontrer des corneilles en ville. Elles se logent parfois dans les cheminées ou autres cavités et se nourrissent dans les vidanges causant ainsi des dégâts. 

 

L’étourneau

Les étourneaux font parfois leur nid dans les sorties d’air de sécheuse, de cuisinières ou dans les systèmes de ventilation. Ils aiment s’installer dans les cavités des édifices. Ils souillent l’environnement autour de leur nid et leurs cris irritants peuvent devenir dérangeants. 

Le moineau

Tout comme les étourneaux, les moineaux aiment faire leur nid dans les cavités et les conduits de ventilation des maisons et des édifices. Ils causent parfois des problèmes aux cultures de blé et de céréales dans les régions rurales à cause de leur alimentation. Ils peuvent parfois s’introduire dans les installations alimentaires, les entrepôts et les commerces et contaminer la marchandise. Leurs excréments peuvent contenir une variété de bactéries, de mycètes, de nématodes, etc. nocifs pour la santé. Ils sont souvent porteurs de l’encéphalite de Saint-Louis et de certains parasites qui peuvent piquer les humains. 

 

La bernache du Canada

La bernache est un oiseau migrateur. Lorsqu’elles reviennent au Québec, elles s’installent habituellement près des plans d’eau tels que les lacs, les rivières ou les étangs. Voyageant en groupe, elles peuvent parfois devenir envahissantes. 

 

Les hirondelles

Il est important de savoir que les hirondelles sont protégées par la loi fédérale de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs. Pour cette raison, les interventions doivent être effectuées avant le mois d’avril ou après le mois de septembre idéalement. Ce sont des oiseaux très têtus et ils tentent souvent de retourner sur les lieux à plusieurs reprises. Ils produisent beaucoup d’excréments qui peuvent tâcher les matériaux environnants. 

Évidemment, certaines espèces d’oiseaux sont plus nuisibles que d’autres. Pour éviter que la problématique revienne, il vaut mieux faire appel à des experts pour la gestion des oiseaux nuisibles. Notre équipe est formée pour remédier à la situation de façon efficace, dans le respect de l’environnement et des volatiles.