NOS SERVICES

POUR CONTRÔLER LES NUISIBLES

NOS RÉALISATIONS

Types d'oiseaux

Pour combattre un ennemi, la meilleure stratégie est de le connaître et c’est pourquoi Monsieur Pigeons vous présente une liste des oiseaux dont nous nous occupons le plus souvent.

Pigeons

Classification scientifique: Columbidea
pigeon

La colombe de roche, communément désignée sous le nom de pigeon, est une des 11 espèces de la famille “COLUMBIDAE” qui se reproduisent en Amérique du Nord. Ils sont peut-être l’oiseau nuisible le plus présent, les pigeons s’étant adaptés à une variété d’environnements, de la ville aux différentes installations agricoles, des bâtiments aux falaises.  Ces oiseaux nuisibles sont devenus un sérieux problème associé aux bâtiments.

Identification
  • Approximativement 13 pouces de long (33 centimètres).
  • La couleur varie du blanc au noir.  La plupart se caractérisent par une tête grise foncé avec éclat iridescent, un dos gris-clair et des ailes avec deux bandes foncées.
  • La colombe de roche a un corps trapu avec de courtes jambes, petit cou et petite tête.  Pendant le vol, l’extrémité de la queue est habituellement à angle droit et noire.
Biologie

Les pigeons nichent dans divers emplacements protégés, tel que sous les ponts, les rebords d’édifices, les chevrons (madrier ou poutre) dans une grange, sur les toits, climatiseurs, sur les poutres d’aciers d’entrepôts, sous les abris de véhicules commerciaux, les enseignes etc…

Habitudes

En région rurale, les pigeons s’alimentent normalement de graines et de fruits.  Ils se trouvent des zones avec l’ensilage renversé, tel que des ascenseurs de grain, cour de triage, cour de chemin de fer, moulins qui sont des sites d’alimentation très attrayants.  Dans les zones urbaines, les pigeons s’alimentent d’ordures, de matières végétales et des insectes.

Contrairement à beaucoup d’autres espèces, les pigeons préfèrent les surfaces plates et douces, telles que les toitures, pour se reposer et s’alimenter.  S’ils se sentent menacés, ces emplacements leur donne le moyen de s’envoler rapidement.  Les pigeons se recueillent en bandes qui utilisent les même zones pour se nicher et s’alimenter. Habituellement, les lieux où ils s’alimentent ne sont qu’à une petite distance de leur nid.

Dommages

Les pigeons ont des excréments très acides qui peuvent endommager significativement les équipements, les surfaces peintes d’édifices, le marbre, la pierre etc…  Les excréments fraîchement laissés peuvent créer des situations dangereuses sur les trottoirs, les rebords et d’autres surfaces où il y a accumulation, étant très glissantes.

Également, les excréments contaminent le grain non traité, la nourriture traitée et peuvent contenir une variété de bactéries, de mycètes, de nématodes etc. Les pigeons servent de réservoirs à plusieurs maladies virales encéphaliques.

Étourneaux

Classification scientifique : Sturnidae
étourneau

L’étourneau européen est l’une des deux espèces de la famille « STURNIDAE » qui ont été introduites en Amérique du Nord en provenance de l’Europe vers la fin des années 1800.  Les étourneaux sont dispersés à travers les États-Unis, incluant l’extrémité méridionale de l’Alaska et la majeure partie du Canada et du Mexique.  Les étourneaux se reproduisent dans un large éventail d’habitats, de la ferme aux zones urbaines.

Identification
  • 7.5 à 8.5 pouces (19 à 22 cm) de long.
  • La couleur varie avec la saison: En été ils sont violacés-noirs avec un éclat iridescent; en hiver, l’extrémité des plumes est marquée de blanc et or, leur donnant un aspect Tachette.
  • Le bec long et pointu de couleur jaune lumineux au printemps et l’été et devient plus foncé en hiver.
  • Leur corps trapu et leur très petite queue leur donne l’apparence d’être sans queue.
  • Les étourneaux produisent un nombre de grincements déplaisants, rauques et des cris aigus.
Biologie

Habituellement, les étourneaux choisissent un endroit ombragé pour y faire leurs nids.  En zone urbaine, ils ont tendance à nicher dans les cavités d’édifices à une hauteur allant de 20 à 70 pieds (6 à 21 m) au-dessus des réverbères moyens.  En banlieue et en région rurale, ils vont se nicher dans les trous d’arbres de zones protégées de 2 à 60 pieds (1 à 18m) au-dessus du sol.

Les nids sont construits avec des brindilles, des herbes et des débris, garnis de plumes et d’autres matériaux mous.

Habitudes

 Certains étourneaux émigrent quand la température froide approche.  Les oiseaux qui n’émigrent pas vont habituellement se nicher dans des endroits protégés tels les édifices en région urbaine.

À la levée du jour, les étourneaux voyagent aussi loin qu’à 70 miles (113km) de leur nid jusqu’à un site d’alimentation.  L’étourneau se nourrit au sol et loin de son nid.

Pendant le printemps et au début de l’été, le régime principal de l’étourneau est des insectes et des baies de temps en temps.  De la fin de l’été à l’hiver, leur régime de préférence est composé de graines, de semences et de fruits.  Ils peuvent consommer jusqu’à une once (28g) de graines par jour.

Au crépuscule, lorsqu’ils retournent à leur nid, ils iront se percher sur les fils de téléphone, les ponts, les édifices, les arbres et à d’autres endroits similaires.  Au coucher du soleil, ils volent autour de leur nid plusieurs fois avant de s’installer pour la nuit.

Dommages

Les étourneaux européens sont reconnus pour se nicher dans les sorties d’air de sécheuses et même dans les sorties d’air de cuisinières ou les systèmes de ventilation de salles de bain.

Les étourneaux souillent l’alimentation des animaux, les bâtiments et les trottoirs à proximité de leur nid.  La plupart des gens sont tracassés par cette accumulation d’excréments et leur cris irritants provenant de leur nid.

Moineaux

Classification scientifique: Passer domesticus
moineau

 Le moineau résidentiel, aussi appelé le moineau anglais, est une des deux espèces de la famille “PASSRIDAE” qui se reproduisent en Amérique du Nord.  Il est dispersé à travers les États-Unis et la majeure partie du Canada et du Mexique et est devenu bien établi dans l’environnement urbain et rural.

Identification
  • Approximativement 6 pouces (15cm) de long.
  • La couleur varie avec le genre.  Les mâles ont une tache noire sous le bec, sur les joues et sur le postérieur.  En hiver, le bout des plumes grises cache ces zones noires.  Le dessus de la tête du moineau mâle est gris-blanc.  Les femelles et les jeunes moineaux sont d’un brun terne, avec une poitrine et un front blanc-sale.
Biologie

Les moineaux préfèrent se nicher dans des aires artificielles et naturelles.  Le mâle et la femelle moineau construisent de gros nids fragiles avec de la paille, de l’herbe, des plumes, des bandes de papiers, de la ficelle et d’autres débris.

Les endroits populaires où les moineaux se nichent sont:

  • Rebords d’édifice
  • Ouvertures dans les structures
  • Gouttières
  • Enseignes
  • Fixtures de luminaires
  • Cabanes à oiseaux
  • Sous les corniches de maison
  • Ponts
  • Lignes électriques et transformateurs
  • Arbres (occasionnellement)
Habitudes

En région rurale, les moineaux causent des dommages considérables aux cultures de blé et de céréales parce qu’individuellement le moineau peut consommer jusqu’à 0.2 onces (6 g) de grain par jour.  Ils se rassemblent en région urbaine en hiver et se dispersent en région rurale au printemps.  Les bandes de jeunes moineaux et les adultes peuvent voyager jusqu’à 4 à 5 miles de leur nid pour trouver un lieu d’alimentation.

Dommages

Un problème croissant est celui du moineau résidentiel qui se niche fréquemment dans la ventilation de cuisinière, de four, de salle de bain et de sécheuse.  Ils encrassent les structures avec leurs excréments, particulièrement les aires utilisées pour se nicher et flâner.  Les moineaux créent des problèmes en pénétrant dans les installations alimentaires, les entrepôts et les commerces à grande surface où ils contaminent souvent les produits alimentaires ou autres marchandises.

Leurs excréments peuvent contenir une variété de bactéries, de mycètes et de nématodes causant à leur tour des maladies. Les moineaux sont aussi considérés comme réservoirs majeur pour l’encéphalite de Saint-Louis.  De plus, se nourrissant de sang, les parasites associés aux moineaux piquent les humains.

Goélands

Classification scientifique : Larus argentatus, Larus delawarensis
goéland

Le goéland argenté (Larus argentatus) et le goéland à bec cerclé (Larus delawarensis), de la famille Laridae, sont deux de plus de 50 espèces de goélands vivant dans l’ensemble des États-Unis.  Ce sont les deux espèces de goéland que l’on rencontre généralement dans le Nord-Est.  Ils s’étendent du sud du Maine jusqu’au long de la côte de la Nouvelle Orléans.  Ces deux espèces peuvent se trouver le long du bassin de la rivière Mississippi.  Le goéland argenté se rencontre également dans la majeure partie du Canada.  Le goéland à bec cerclé est en milieu d’états moyens.

Identification

Les goélands se distinguent des autres oiseaux par leur grande taille, leurs longues ailes aiguës, leur queue carrée, leur bec en forme de crochet et leurs pattes palmées.

Le goéland argenté est de 23 à 26 pouces (58 à 66cm) de long.  Il a un dos et les ailes gris pâle, avec des extrémités noires à taches blanches.  Il a une tête et une poitrine blanche, une tache rouge près du bout de la partie inférieure de son bec et les yeux jaunes.

Le goéland à bec cerclé mesure entre 18 et 20 pouces (46 à 51 cm) de long.  Il a un dos et les ailes d’un gris un peu plus foncé, avec les extrémités noires avec taches blanches.  Il a la tête et la poitrine blanche et un cercle noir à l’extrémité de son bec et les yeux jaunes.

Biologie

Ces espèces ont l’habitude de faire leur nid au sol.  Le nid est construit de gazon, d’herbes marines, de brindilles et de plumes.  Occasionnellement, le goéland argenté fait son nid sur des falaises ou saillies et dans de petits arbres pour le goéland à bec cerclé.

Habitudes

Les goélands ont un régime alimentaire très varié, qui inclut poissons, palourdes, moules, déchets, insectes etc…  Le goéland à bec cerclé est l’espèce que l’on va retrouver le plus communément autour des restaurants rapides.  Ils flânent à de grands endroits où il y a une vue étendue.

Ils peuvent être très bruyants et agressifs lorsqu’ils quémandent de la nourriture.  Selon certains documents, ils sont responsables de plusieurs accidents d’avion.  De plus, ils sont particulièrement une nuisance dans les ports et en zone d’agriculture.

Dommages

Les goélands en zone urbaine sont souvent une nuisance majeure.  Ils encrassent les endroits publiques, résidentiels et les édifices commerciaux avec leurs odeurs répugnantes d’excréments.

Lorsqu’ils prennent en otage un bâtiment, il n’est pas rare de voir les goélands charger des individus lorsque ceux-ci se retrouvent près du bâtiment. Régler un problème de goéland peut prendre un petit moment, mais une fois réglé, la quasi totalité des problèmes ne reviennent plus.

Goélands

Classification scientifique : Larus argentatus, Larus delawarensis
goéland

Le goéland argenté (Larus argentatus) et le goéland à bec cerclé (Larus delawarensis), de la famille Laridae, sont deux de plus de 50 espèces de goélands vivant dans l’ensemble des États-Unis.  Ce sont les deux espèces de goéland que l’on rencontre généralement dans le Nord-Est.  Ils s’étendent du sud du Maine jusqu’au long de la côte de la Nouvelle Orléans.  Ces deux espèces peuvent se trouver le long du bassin de la rivière Mississippi.  Le goéland argenté se rencontre également dans la majeure partie du Canada.  Le goéland à bec cerclé est en milieu d’états moyens.

Identification

Les goélands se distinguent des autres oiseaux par leur grande taille, leurs longues ailes aiguës, leur queue carrée, leur bec en forme de crochet et leurs pattes palmées.

Le goéland argenté est de 23 à 26 pouces (58 à 66cm) de long.  Il a un dos et les ailes gris pâle, avec des extrémités noires à taches blanches.  Il a une tête et une poitrine blanche, une tache rouge près du bout de la partie inférieure de son bec et les yeux jaunes.

Le goéland à bec cerclé mesure entre 18 et 20 pouces (46 à 51 cm) de long.  Il a un dos et les ailes d’un gris un peu plus foncé, avec les extrémités noires avec taches blanches.  Il a la tête et la poitrine blanche et un cercle noir à l’extrémité de son bec et les yeux jaunes.

Biologie

Ces espèces ont l’habitude de faire leur nid au sol.  Le nid est construit de gazon, d’herbes marines, de brindilles et de plumes.  Occasionnellement, le goéland argenté fait son nid sur des falaises ou saillies et dans de petits arbres pour le goéland à bec cerclé.

Habitudes

Les goélands ont un régime alimentaire très varié, qui inclut poissons, palourdes, moules, déchets, insectes etc…  Le goéland à bec cerclé est l’espèce que l’on va retrouver le plus communément autour des restaurants rapides.  Ils flânent à de grands endroits où il y a une vue étendue.

Ils peuvent être très bruyants et agressifs lorsqu’ils quémandent de la nourriture.  Selon certains documents, ils sont responsables de plusieurs accidents d’avion.  De plus, ils sont particulièrement une nuisance dans les ports et en zone d’agriculture.

Dommages

Les goélands en zone urbaine sont souvent une nuisance majeure.  Ils encrassent les endroits publiques, résidentiels et les édifices commerciaux avec leurs odeurs répugnantes d’excréments.

Lorsqu’ils prennent en otage un bâtiment, il n’est pas rare de voir les goélands charger des individus lorsque ceux-ci se retrouvent près du bâtiment. Régler un problème de goéland peut prendre un petit moment, mais une fois réglé, la quasi totalité des problèmes ne reviennent plus.

Hirondelles à front blanc

Classification scientifique : Petrochelidon pyrrhonota
hirondelle

L’Hirondelle à front blanc est une espèce de passereau appartenant à la famille Hirundinidae.  Ce type d’hirondelle en est un parmi plusieurs que l’on peut retrouver au Québec. Par contre, celui le plus fréquemment rencontré est celui à front blanc. Bien qu’au départ on retrouvait ces oiseaux dans les montagnes et les falaises, maintenant on les retrouve près des activités humaines, soit les terres agricoles ainsi que les villes.

Identification
  • Environ 16 cm de longueur.
  • La tache blanche crème sur leur front
  • Le dos, les ailes et la queue sont très foncés et à l’apparence moins métallique lorsque comparée à d’autres types d’hirondelles.
  • Leur ventre est blanc et leurs joues ainsi que leur gorge sont rousses.
  • Leur chant est très rare, par contre on peut entendre un « queek » lorsqu’ils annoncent une source de nourriture à leurs confrères.
Biologie

Les hirondelles construisent leur nid en boue sur les bâtiments humains. On peut les retrouver en hauteur dans les angles de 90 degrés.

On peut aussi les retrouver dans les trous d’arbres ou sur la berge. Normalement, le nid est construit d’un mélange de boue, d’herbes et autres matières. La construction du nid est très rapide (4 jours à quelques semaines). Les hirondelles ont une période de reproduction qui dure du mois d’avril au moid d’août. Ils ne font qu’une seule couvée par année, pouvant donner naissance à entre 2 et 5 oisillons.

Habitudes

Les hirondelles ont tendance à migrer vers l’Amérique centrale ou l’Amérique du Sud. On les retrouve dans nos cieux vers le début d’avril. Elles peuvent utiliser les mêmes nids que l’année précédente ou s’en construire des nouveaux.  Elles se déplacent en bandes et utilisent cet effet de groupe pour chasser. Elles mangent majoritairement des insectes qui se déplacent en essaim. On les retrouve chasser jusqu’à 400m de leur nid.

Dans le jour, on peut les apercevoir faire des va-et-vient dans leurs nids puisqu’elles apportent de la nourriture pour leurs petits. Le soir, on les retrouve près des nids, mais pas à l’intérieur, pour s’assurer qu’il n’y ait pas de danger. La nuit, il y a très peu d’activités.

Dommages

Les hirondelles produisent beaucoup d’excréments, ce qui vient tacher les matériaux. C’est aussi un indice qui nous mène à leur nid. Les hirondelles sont protégées par la loi fédérale de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs; c’est pourquoi la majorité de nos interventions vont s’effectuer avant avril et après septembre. Ces oiseaux sont très coriaces et vont tenter à tout prix de retourner dans leur demeure.

Les goélands vous espionnent?

Faites cessez cette injustice!

Obtenez votre soumission gratuite!